La fête des AMAP : autant dire méga fête !

Évelyne (seule représentante de Blomet Grands Prés) témoigne.

La fête du réseau AMAP, c’était le week-end du 27 et 28 aout à Vienne-en-Arthies. J’étais trés partagée sur le fait d’y aller : j’étais dépitée d’être la seule amapienne de Blomet Grands Prés à m’y être inscrite, il faisait trés trés chaud en Ile-de-France, je ne savais pas comment allait se passer une «fête des AMAP IdF», l’hébergement serait-il confortable… d’un autre côté j’allais retrouver des amis du réseau IdF, passer un week-end à la campagne dans la belle ferme de Sophie et Rémy, découvrir peut-être des choses intéressantes, vivre des bons moments. La curiosité a eu raison de la chaleur et des doutes et hop j’y suis allée.

Samedi matin
Accueil dans la cour on me montre un grand dortoir assez frais de cinq lits sous les combles où je pose mes affaires pour la nuit prochaine, mon nom est inscrit sur la porte et sur une liste en bas du gîte; déjeuner dans la cour fleurie au milieu des bâtiments en pierre avec tous les organisateurs et les quatre cyclistes qui ont pédalé de la gare de Mantes-la-Ville à la ferme; montée dans le pré, à 200 m des habitations: sous le grand barnum prêté par le Parc naturel du Vexin ont lieu le paiement et les inscriptions aux repas et aux ateliers et chacun reçoit un plan des lieux et le programme des deux jours; puis sieste il fait vraiment trés chaud.

Vers 16h
Plusieurs ateliers et visites de la ferme, je vais à Objectif 10 000 signatures sur la pétition pour exiger le maintien de la subvention régionale de 500 000 € pour le développement de la filière bio en IdF. Benoit a mis une perruque blonde pour présenter les arguments de Valérie Pécresse, la vingtaine de personnes autour contre-argumentent et c’est parti pour un débat avec les paysans et administrateurs du réseau qui mènent la mobilisation sur ce sujet puis la question: comment mobilise-t-on pour mettre la pression sur le Conseil régional? une heure de brainstorming/tempête de l’esprit et une longue feuille de route est dressée qui sera soumise au débat le lendemain à l’atelier de dimanche matin.
Les autres ateliers: dialogue avec les paysans en AMAP, faire vivre le réseau IdF, construire une cabane. Près de chaque atelier un jerrican d’eau fraîche et des gobelets. Puis visite des stands: la librairie en SCOP La Nouvelle Réserve offre un choix que vous ne trouverez pas chez votre libraire de livres sur l’écologie, le jardinage, l’alimentation saine etc; un stand du Parc naturel du Vexin; un stand d’une apicultrice de Seine-et Marne passionnée par son activité. Visite du pré «camping» avec toilettes sèches et cabines de douche en plein air (pas sèche ! et avec rideaux bien sûr !). Coup de main à l’atelier cuisine qui épluche, découpe, fait cuire, assaisonne le dîner de la fête du soir.

La soirée
Apéro : gazpacho, bière, vin, pissaladières… puis les nappes sont étalées sur l’herbe, le dîner et le concert peuvent commencer. Nous sommes une centaine à manger, boire et papoter avec les amis ou les voisins de nappes ou les gens remarqués au cours des discussions afin d’approfondir l’échange, une trentaine d’enfants. Le chanteur chauffe progressivement le pré, vers 1 heure, le final se fait debout, tout le monde danse. Et là, ça se corse : trouver le chemin vers son lit à la lumière de la lampe de poche de son téléphone dans la nuit noire !

Dimanche matin
Petit déjeuner dans le pré avec vue sur les collines, il fait frais: des pains délicieux faits sur place, des confitures maison, du beurre, du miel, du café, du thé, des jus de fruits… grandiose ! Ça commence super bien !

Un seul atelier : comment obtenir le maintien de la subvention pour le bio après le changement de majorité du Conseil régional ? une cinquantaine de personnes débattent, proposent, sont prêtes à se mobiliser.

Vers 15h
Théâtre forum : pas tout à fait jeu de rôle, pas vraiment théâtre d’improvisation, c’est amener une personne non-comédienne à intervenir dans une scénette pour faire dérailler le scénario vers autre chose et comme on rejoue plusieurs fois avec des intervenants différents, ça donne des choses différentes à chaque fois. Des comédiens ont joué deux scènes courtes et drôles dont les personnages étaient un peu caricaturaux, mettant en situation dans ces rôles des amapiens et des paysans en agriculture conventionnelle. A la fin de chaque sketch, le public était invité à discuter et proposer des alternatives de jeu et de répliques pour améliorer l’issue de l’histoire.
C’est super intéressant de voir se créer en «live» une nouvelle scène, parfois très drôle, en tout cas le théâtre forum est un concept passionnant qui interroge, fait réfléchir sur des situations, aide à argumenter. Étonnant de voir comment le comportement d’une personne modifie celui des autres. Génial !

On termine par le remballage, démontage, nettoyage: la vaisselle d’Emmaüs lui est rendue, les barnums repartent au Parc Naturel du Vexin, l’estrade en bois faite par une équipe guidée par Rémi est démontée … tout est placé dans les camionnettes, la remorque fait des allers-retours avec la ferme. C’est réussi, on est heureux ! L’organisation était vraiment excellente.

La fête du réseau : c’était du plaisir, de beaux moments partagés, de bons débats, de l’enthousiasme, de la bienveillance, de l’intelligence, de la motivation, plus la beauté des vallons du Vexin.
Les copains paysans ont été convaincus par l’organisation mise en place par le groupe de travail animé par Maud, Sophie et Rémi, l’année prochaine ils s’y collent, ce sera chez eux !

Évelyne
Blomet Grands Prés