Atelier pédagogique n°1

Remise en forme musculaire et révision botanique.

Cinq amapien.ne.s de Blomet Grands Prés se sont retrouvés samedi matin à l’atelier pédagogique organisé par Aurélia et Christophe. Nous étions une quinzaine d’Amapiens en tout, en comptant les Amaps de Mareuil, Meaux et Boutigny. C’est toujours un plaisir de retrouver des têtes connues et de découvrir des nouvelles personnes. Aurélia nous accueille en nous montrant le nouveau verrou des toilettes et la petite technique qu’il faut utiliser pour bien ouvrir et refermer la porte. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup. En effet, dans le questionnaire de satisfaction que nous avions fait passer en fin d’année, le verrou de la porte des toilettes étaient un point d’amélioration pour certains Amapien.ne.s. Voilà c’est fait.

Après avoir brisé la glace entre amapiens, rien de tel que du désherbage d’oignons et de fenouils, au chaud dans une serre pour commencer à discuter sur des centres d’intérêts commun: la vie de l’Amap, son organisation, les expériences de lombri-compost personnels ou collectifs dans les cours d’immeuble, le zéro-déchet. Les discussions sont entrecoupés des interventions de Christophe et Aurélia qui testent nos connaissances sur le nom des plantes que nous arrachons. Petit à petit nous essayons de reconnaître les plantes par nous-mêmes: mouron, panic, laiteron, pourpier… Nous essaierons de nous coucher moins bêtes ce soir en retenant quelques noms.

La progression de notre travail est visible au fur et à mesure que nous avançons sur les planches. Quel plaisir de voir une planche bien désherbées par rapport à son état initial. La satisfaction est d’autant plus grande quand nous nous imaginons manger les oignons frais et les fenouils que nous avons désherbés. Sur la planche de fenouil, des pieds de tomates se sont hybridés et ont commencé à pousser. Christophe les ramasse pour nous les offrir et pour continuer à les faire pousser sur nos  balcons ou terrasse. Ce sera la surprise: quelle forme, saveur, couleur auront ces nouvelles variétés, naturellement formée? En fin de matinée, tous les participants repartent avec un pied de tomate, un peu fatigués mais jusque ce qu’il faut, les genoux et les mains pleins de terre, satisfait d’avoir pu contribuer à leur mesure à la culture des légumes qu’ils mangeront bientôt.

Le Collectif d’Organisation
Blomet Grands Prés